Pourquoi inviter Lionel Jospin ?

Catégorie: 

Une rencontre simple, directe entre les seuls élèves de Terminale ES et lui-même, intime parce qu'il le désirait, donc sans médias. Tout, sauf une grand messe. Que mes gamins aient le temps de poser des questions, et le temps d'obtenir des réponses : bref, un Premier Ministre, pendant deux heures, rien que pour eux. Voilà ce que j'ai proposé à Lionel Jospin, et qu'il a très simplement accepté.

Lors de notre tête-à-tête où je lui ai soumis mon "plan B" au cas où les élèves, trop intimidés quoiqu' ayant bien préparé leurs questions, seraient restés muets, il a déclaré avoir trouvé la proposition "originale" et, il le dira en introduction à nos jeunes, "c'est un peu comme si je me retrouvais professeur d'économie",ce qu'il fût d'ailleurs.                

Le thème initialement prévu (la crise financière) a été modifié en fonction des circonstances européennes (la crise de la dette dans la zone euro, les turbulences de la gouvernance de la zone), et du retour du séminaire de révision en Grèce, marqué par notre arrivée en pleine grève générale suite au plan d'austérité décidé par le gouvernement.

 

 

Ainsi d'un commun accord a-t-il été décidé de traiter de la crise de la zone euro et de la gouvernance européenne.

Aucune question n'a été éludée par le Premier Ministre. Le pédagogue a été d'une clarté que les élèves ont notée. Ces derniers, flattés de la visite, ont pu rentrer un peu dans les arcanes du pouvoir : comment au moment de prendre des décisions, l'homme politique doit-il trouver un équilibre entre ses convictions et ce qu'il est possible de faire ? Comment faire le choix, quand on est Premier Ministre au moment du passage à l'euro, entre un euro restreint et un euro élargi (aux pays méditerrannéens) ? 

Suite au débat, et à la petite réception qui s'en est suivie (avec des gâteaux préparés par nos petits sociologues et économistes), la traditionnelle photo de classe...

Nous reproduisons ici, avec l'accord de Lionel Jospin, les actes de cette rencontre.Qu'il en soit remercié, ainsi que de sa générosité et de sa simplicité envers nos jeunes.

Mots clés: 

Publié le: 
01 Juin 2010